Dans le cadre du dispositif instauré par l’Union européenne pour inciter les industriels à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, le Groupe s’est vu octroyer des droits d’émission de dioxyde de carbone (CO2) pour certaines de ses installations. Le Groupe s’est également engagé dans des projets entrant dans le champ du « Mécanisme pour un Développement Propre » (MDP) prévus dans le protocole de Kyoto. Dans le cadre de ces projets, le Groupe a déployé des installations visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre des sites concernés, en contrepartie de crédits d’émissions certifiés (Certified Emission Reductions, CER).

En l’absence de toute norme IFRS concernant le traitement comptable des droits d’émission de CO2, le Groupe applique le modèle de production/commercial selon lequel les droits d’émissions de CO2 sont comptabilisés en stocks s’ils sont consommés dans le processus de production ou en dérivés s’ils sont détenus à des fins de transactions. Energy Services est impliqué dans la négociation, l’arbitrage et la couverture en instruments CO2. Le résultat net de ces activités est comptabilisé en autres produits opérationnels pour la composante industrielle, lorsque Energy Services vend les droits d’émission de CO2 générés par Solvay, ainsi que pour la composante transaction, lorsque Energy Services agit comme trader/broker de ces droits d’émission de CO2.